Pouce ! Cà pousse ! ! !

15 août 2022

DU BASILIC REUSSI !

Tous les ans, je suis déçue par mes essais de tentatives de maintien du basilic pour en avoir tout l'été dans le jardin. Je ne compte plus les pots que je rachète... Cette année, je n'ai pas ce souci grâce à un de mes fils qui a su trouver "un truc qui marche" ! 

"Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le basilic est originaire d’Inde, où on le considérait comme une plante sacrée, uniquement réservée à l’offrande aux dieux.
Il s’est propagé en Asie et en Egypte il y a plus de 4000 ans, où on lui découvrit des propriétés antibactériennes et conservatrices efficaces pour la momification. Le basilic conquit ensuite Rome et Athènes, où il y fut considéré comme le symbole de la fertilité, une herbe royale uniquement cueillie par le basileus, selon des rites particuliers.
C’est seulement plusieurs siècles plus tard que le basilic arriva en Europe méridionale, puis au 16e siècle, en Angleterre et aux Etats-Unis."

DU BASILIC REUSSI !

P1050212

En pleine terre, en pot ? Au final, il fallait toujours que j'en rachète...

Un petit résumé :

NOM : OCIMUM BASILICUM

FAMILLE : LAMIACEES

TYPE : PLANTE AROMATIQUE

HAUTEUR : 20 à 40 cm

EXPOSITION : Ensoleillée, à l'abri du vent

SOL : Léger et bien drainé

SEMIS : Avril à Juin

RECOLTE : Eté (plus largement de Mai à Octobre)

P1050284

Variétés de basilic

Reconnaissable à ses feuilles vertes et ovales et à son odeur très parfumée, il existe toutefois plusieurs variétés de basilic, que l’on peut classer selon différents critères.
Ainsi, on distingue en observant les feuilles, le basilic :

  • à petites feuilles (Basilic Fin Vert, Balconstar, Grec…) : adapté à la culture en pot
  • à grandes feuilles (Basilic Grand Vert, Genovese, Mammouth…) : idéal pour le pistou
  • à feuilles pourpres  

    P1050353

BASILIC POURPRE

A l'odeur

  • le basilic anis
  • le basilic citron 
  • le basilic réglisse 
  • le basilic menthe 
  • le basilic cannelle  

Entretien du basilic

Eviter de tailler les basilics entre octobre et avril. Pendant la croissance, tailler les rameaux ou en pincer les extrémités avant que les fleurs ne sortent, afin de limiter la production de semences et de favoriser la production de feuilles. Le basilic supporte mal le froid et encore moins le gel : il meurt dès que la température extérieure atteint 10 °. Si les hivers sont rudes chez vous, privilégier une plantation en pot.

Associations

Le basilic s’associe sans difficulté au potager à côté du persil plat ou frisé et de la laitue. Pour l’ornement, penser à le planter à côté de la bourrache ou del'origan pourpre, pour un spectacle de  magnifiques couleurs.

La culture en pot

Le basilic a besoin de beaucoup de lumière. L’idéal est donc de placer le pot proche de la fenêtre de la cuisine, en veillant à ce qu’il ne soit pas exposé au soleil. On peut également le mettre à l’extérieur sur le rebord d’une fenêtre. Cet emplacement doit également être ensoleillé, mais abrité du vent.Ne pas ajouter une coupelle sous le pot, car l’eau risque de stagner, ce qui pourrait faire pourrir les racines. Penser à garder le substrat toujours humide. Pour cela, arroser quotidiennementsans abuser. Pour faciliter la tâche, on conseille donc de choisir un pot troué et de déposer un lit de graviers ou des billes d’argile qui viendront drainer le sol et ainsi faciliter l’écoulement de l’eau. Eviter de mouiller les feuilles du basilic.

Conservation

Si vous avez coupé quelques feuilles de basilic mais que vous n’avez pas tout utilisé, les conserver afin qu’elles ne sèchent pas. Les placer dans un sachet hermétique et les mettre au réfrigérateur. On peut également les mettre dans un bac à glaçons et les placer au congélateur. Pour les utiliser, il suffira de sortir le glaçon au basilic et le laisser fondre !

ASTUCE

Acheter en mai un pot de basilic bien fourni. Le bassiner une heure. Pendant ce temps, préparer des petits pots avec un mélange de terreau et de compost. Puis dépoter le basilic et séparer avec douceur toutes  les tiges et leurs racines. Planter chaque petit plant de basilic dans un petit pot réservé. Arroser. Ensuite, surveiller la croissance et rempoter dans un pot plus grand dès que la plante a pris de l'ampleur. Tous ces plants vont grandir et devenir des pieds de basilic à part entière ! Et il sera facile de prélever régulièrement des feuilles... Pour les utilisations, aller sur mon blog cuisine http://bellatrice.canalblog.com/ et chercher les recettes qui utilisent le basilic, en salé comme en sucré...

P1050210

P1050211

P1050354

Petit pied de basilic est devenu grand !

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS 

Posté par bealambert à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juillet 2021

QUELQUES PHOTOS DE SAISON DANS LES ESPACES POTAGERS DU JARDIN...

Nous voici fin Juillet avec un temps plus clément, moins humide et plus chaud, et des changements de taille et de couleur commencent à apparaître... Quelques photos pour le plaisir...

QUELQUES PHOTOS DE SAISON DANS LES ESPACES POTAGERS DU JARDIN...

IMG_9962

IMG_9895

IMG_9945

IMG_9947

 Courges... Potirons et courges de Nice.

IMG_9963

IMG_9946

IMG_9894

Courges sucrines du Berry 

IMG_9943

IMG_9944

IMG_9942 

Des tomates cerise, des tomates de plusieurs espèces...

IMG_9891

Actinidia en devenir...(kiwis)

IMG_9960

Planté depuis deux ans et demi, notre mirabellier a envie de nous faire goûter une mini production !

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS 

 

Posté par bealambert à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2021

FRAISES ! DES PALETTES PORTE FRAISIERS… ET JARDINIERES A LA FOIS !

L'année dernière, les limaces ont mangé une bonne partie de nos fraises, même celles qui n'étaient pas mûres ! Cette année, nous avons tenté de les protéger en les installant dans des jardinières que nous avons suspendues !

FRAISES !

DES PALETTES PORTE FRAISIERS… ET JARDINIERES A LA FOIS ! 

IMG_9343

J'ai voulu un système simple, qui demande un minimum de bricolage (Monsieur est bon bricoleur, moi pas trop...), rapidement installé et surtout, le plus économique possible !

Matériel :

- palettes en bois (récupération)

- piquets en bois et en fer

- masse

- crochets

- jardinières et dessous de jardinières (si on a, dépareillés, cela n'a aucune importance)

- accroche-jardinières

- pelle

- mélange terre, terreau et compost

Réalisation :

* Aller à la sortie de magasins, des zones artisanales, et récupérer des palettes, (se mettre d'accord auparavant avec le gérant du magasin, elles ne sont plus laissées à disposition comme il y a quelque temps encore).

" Les zones artisanales et industrielles sont une des meilleures adresses pour dégoter des palettes car elles regroupent de nombreux magasins. Les palettes sont souvent stockées à l’extérieur.

Demander au personnel des supermarchés à quelle date ils reçoivent leurs stocks et demander à récupérer quelques palettes le jour J. La plupart du temps ils accepteront volontiers.

Penser aux imprimeries, aux magasins d’électroménager ou d’ameublement par exemple. Les petits magasins cherchent souvent à les donner car cela encombre leurs zones de livraison et les oblige à appeler des professionnels pour les en débarrasser. Le mieux est de passer le soir juste avant la fermeture."

Les déchetteries ne constituent pas un endroit auquel il faut penser. On y dépose des palettes mais il est interdit de récupérer ce qui se trouve en déchetterie.

* On peut peindre les palettes pour les égayer un peu, soit d'une couleur soit en peignant une latte de chaque couleur pour finir des pots par exemple. On peut les lasurer aussi. Moi je les ai laissées brutes.

* Placer la ou les palette(s) soit le long d'un mur en position inclinée, soit debout (lattes traversières en position horizontale). Dans ce dernier cas, planter des piquets pour fixer le bas des palettes.

IMG_9371

* Trier les jardinières, dessous de jardinières et accroche-jardinières. Cela m'a permis d'organiser le coin que beaucoup ont dans le jardin et dans lequel on entasse pots, soucoupes, jardinières... Les nettoyer et les remplir d'un mélange de terre de jardin, de terreau et de compost.

* Y planter les fraisiers achetés ou récupérés dans son jardin (dans mon cas, j'ai récupéré tous mes fraisiers de pleine terre). Bien arroser.

* Accrocher les jardinières aux planches de traverse selon son gré.

* Accrocher au gré de ses envies des pots avec des plantes fleuries aux teintes vives en fixant des crochets.

IMG_9094

IMG_9095

IMG_9096

Premiers aménagements en avril 2021

* Ne pas oublier d'arroser régulièrement.

* Déguster quand ce sera le bon moment !

* En automne, ce seront les feuilles des fraisiers qui en rougissant donneront de belles couleurs...

IMG_9267

IMG_9268

IMG_9342

IMG_9344

IMG_9345

IMG_9351

IMG_9107

IMG_9372

Et cette palette porte-fraisiers est aussi un cache pour mon coin pots...

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS 

 

Posté par bealambert à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2020

QUELQUES PHOTOS DE PASSIFLORES...

C'est la fin de saison pour ces jolies fleurs de la passion qui ont illuminé notre jardin tout l'été...

QUELQUES PHOTOS DE PASSIFLORES ET DE LEURS FRUITS...

De magnifiques fleurs bleues, blanches, depuis le mois d'avril, des multitudes d'abeilles et autres insectes qui leur ont rendu visite, ces fleurs spectaculaires (article à venir) nous comblent depuis plusieurs années déjà et étendent leurs lianes sur nos grillages... Nous sommes à la fin du cycle de végétation pour l'année et si quelques fleurs éclosent encore, ce sont surtout les fruits qui ont pris leur place...

IMG_7966

IMG_7927

IMG_7963

IMG_7964

IMG_7171

IMG_6429

IMG_7967

IMG_7520

IMG_7968

Pas d'intérêt gustatif malheureusement...

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS

Posté par bealambert à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2020

INSECTES NUISIBLES : LES COCHENILLES

Que c'est désagréable de constater la présence de petites bêtes qui se délectent de vos plantes ! Le remède semble efficace et je vous le livre. Bio garanti !

INSECTES NUISIBLES : LES COCHENILLES

IMG_7717

IMG_7718

Les fruits en sont à ce stade...

Une surprise plutôt désagréable en regardant mon cédratier Main de Bouddha : de petits amalgames blancs sur les tiges et les feuilles qui se sont révélés être des COCHENILLES ! Et le kumquat qui le jouxte commence aussi à être investi !

IMG_7720

LES COCHENILLES, KESAKO ?

Les cochenilles sont des insectes ravageurs qui s'attaquent aux feuilles, tiges et même racines des plantes ornementales, fruitières ou légumières. Ces insectes ont un large panel de plantes auxquelles ils s'attaquent. Ce sont des insectes piqueurs et suceurs très répandus. La cochenille du citronnier est l’une des nombreuses espèces de ce groupe d’insectes polyphages. Elle se dissimule dans un amas cotonneux blanc qui est visible sur les tiges et les feuilles.

L’infestation est détectée lorsqu’on découvre la cire blanche et duveteuse produite par l’insecte, le plus souvent au niveau des nœuds, de la base des feuilles, ou d’autres zones protégées sur la plante. Sous cette substance blanche, on peut trouver les insectes adultes ou les œufs, allant de la couleur orange à rose.

Les infestations importantes peuvent occasionner l’accumulation de miellat, une substance collante et sucrée qui favorise l’apparition de fumagine (moisissures noires). Les infestations nuisent directement à la vigueur des plantes et entraînent un ralentissement de la croissance. Dans les cas graves, elles peuvent occasionner le jaunissement et la chute prématurée des feuilles.

Les cochenilles du citronnier vivent souvent en colonies denses. Elles subsistent l’hiver sous forme d’adultes sur les rameaux et les feuilles. Leur population est nombreuse. Les jeunes au stade larvaire se déplacent avant de piquer le végétal à l’endroit où ils resteront toute leur vie.

Les cochenilles affectionnent les conditions chaudes et humides, ce qui explique leur impact plus faible sur les plantes cultivées à l’extérieur. En revanche, sur les cultures d’intérieur (appartement, véranda et serres), elles peuvent présenter jusqu’à 8 générations par an.

Cependant, des cochenilles présentes sur une plante âgée et bien implantée en extérieur ne causeront pas beaucoup de dégâts. Il faut surtout surveiller les plantes d'intérieur ainsi que les jeunes plants.

 

UNE RECETTE POUR S'EN DEBARRASSER ! NATURELLE ET BIO

IMG_7721

Il vous faut :

- un pulvérisateur (propre)

- 1 litre d'eau

- 1 cuillerée à café de savon noir liquide

- 1 cuillerée à café d'huile végétale

- 1 cuillerée à café d'alcool médical à 90°C

* Diluer ces produits.

* Pulvériser cette solution 1 fois par jour pendant 3 à 4 jours sur et sous les feuilles. Renouveler une fois par semaine pendant trois semaines.

* Il existe aussi des anti-cochenilles à base d'huile blanche qui ont prouvé leur efficacité.

La pulvérisation de cette préparation asphyxie les cochenilles et diminuerait l’attaque.

IMG_7722

IMG_7723

  LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

Posté par bealambert à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 avril 2020

SARRIETTE

Une plante aromatique indispensable au jardin !

 SARRIETTE

AROMATIQUE, VIVACE OU ANNUELLE

SARRIETTE

La sarriette est une plante condimentaire, médicinale, très odorante, originaire d'Europe du Sud. Elle a des allures de thym, elle possède de petites feuilles étroites et très odorantes. . Elle agrémente parfaitement les salades, les crudités, les sauces, les viandes ou les légumes. Elle est facile à cultiver au jardin ainsi que sur les balcons ou les terrasses.

C'est une plante très mellifère.

Selon les variétés et les régions, la sarriette est rustique ou moyennement rustique sachant que la sarriette des jardins ne supporte pas les températures négatives.

Cette annuelle ou vivace, selon les espèces, est cultivée pour ses qualités condimentaires et ses propriétés médicinales.

Nom : SATUREJA (« herbe à satyre »)

Famille : Lamiacées

Type : Vivace ou annuelle

IMG_5913

PLANTATION

Semer de préférence la sarriette des jardins fin avril, en pleine terre. Recouvrir légèrement les graines. Eclaircir à 20 cm quand 3 ou 4 feuilles apparaissent sur la plantule. Arroser en pluie fine. La levée a lieu 15 jours après environ. La sarriette des montagnes se sème de la même façon mais nécessite un éclaircissage tous les 30 cm.

Pour la culture en pot, disposer une couche de billes d'argile ou de gravier au fond du pot.

Si la terre de jardin est pauvre, y ajouter du compost. Si la terre de jardin est argileuse, y ajouter du sable.

En cas d'achat de plants de sarriette en godet, rempoter dès l'achat. Arroser abondamment pour favoriser la reprise.

HAUTEUR

Environ 30 à 40 cm.

EXPOSITION

Plein soleil à mi-ombre. Elle préfère les expositions chaudes et bien ensoleillées.

FLORAISON

Sa floraison de couleur blanche à bleu lavande ou rose violacé a lieu de juillet à octobre.

CULTURE ET ENTRETIEN

On peut l'utiliser au potager ou pour orner les massifs, les bordures, mais aussi en bac, pot ou jardinière sur les terrasses ou les balcons.

Au potager, elle repousse les pucerons et apprécie la compagnie de l'ail, des choux, des haricots, des oignons et des tomates. Elle ne s'entend pas avec le concombre, le cornichon et la sauge.

La sarriette ne demande pas beaucoup d'entretien. Arroser seulement en cas de fortes chaleurs, sauf pour la culture en pot qui demande plus d'arrosage.

Biner et sarcler pour aérer la terre. Désherber régulièrement.

Prévoir un paillage en automne pour les régions au climat froid.

Pour une production plus abondante, rabattre les tiges à 10 cm de la souche chaque printemps.

La multiplication de la sarriette se réalise par semis mais aussi par division des touffes et par boutures.

Semis

On peut récupérer les graines parfaitement mûres pour effectuer de prochains semis. Elles gardent leurs facultés germinatives durant 5 ans environ.

Division des touffes

Diviser les touffes en avril. Replanter les éclats des vieilles touffes sans attendre.

Bouturage

Bouturer les tiges semi-ligneuses au printemps ou en août. Choisir des pousses de 10 à 15 cm de hauteur. Les planter à l'ombre. Compter 12 à 14 mois pour l'enracinement de la bouture. Les planter ensuite en pleine terre en bordures ou en lignes.

SOL

La sarriette aime un sol léger, sec, pauvre et plutôt calcaire. Elle n'aime pas les sols argileux. Si c'est le cas, mélanger du sable à la terre et prévoir un bon drainage dans le trou.

RECOLTE

On peut récolter les feuilles de la sarriette tout au long de l'année et selon les besoins. Il est cependant préférable de cueillir les feuilles le matin. Les feuilles de la sarriette se consomment fraîches. Toutefois, on peut les sécher entières ou les réduire en poudre. A  conserver dans un bocal hermétique.

UTILISATION

On peut employer ses feuilles fraîches ou séchées pour aromatiser les salades, les crudités, les sauces, les viandes et les légumes. On peut aussi faire de la liqueur avec la sarriette ou des infusions avec les fleurs.

La sarriette est stimulante, antispasmodique, antiseptique, fortifiante et digestive.

Bon à savoir : la sarriette est très utile au potager car elle éloigne les pucerons mais aussi les moustiques. Elle est aussi très efficace pour soulager les piqûres d'insectes en frottant la partie douloureuse avec quelques feuilles.

IMG_5914

A TITRE D'EXEMPLE, UNE RECETTE AVEC DE LA SARRIETTE, PEU COMMUNE, QUE VOUS POURREZ RETROUVER SUR MON BLOG CUISINE...

116513187

116513660

 GATEAU AU YAOURT, CERISES ET SARRIETTE

http://bellatrice.canalblog.com/archives/2017/06/30/35436020.html (clic)

 LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

Posté par bealambert à 01:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2020

BAC POUR AROMATIQUES AU JARDIN, ANNEE 2

L'année dernière fin Juillet début Août, nous avions monté un bac à herbes aromatiques qui nous a rempli de joies visuelles, olfactives et gustatives (voir sur mon blog en cliquant sur l'intitulé suivant pour le montage et l'intallation) :

http://bea5apoucesverts.canalblog.com/archives/2019/08/14/37562652.html

Cette année, j'ai assisté à sa renaissance et je complète petit à petit avec les moyens du bord puisque les jardineries ne sont pas accessibles. Mais certains magasins d'alimentation ou des marchés vendent des plantes aromatiques en pot...

BAC POUR AROMATIQUES AU JARDIN, ANNEE 2

IMG_5882

La ciboulette (clic) est repartie dense et pleine de goût.

L'estragon repart un peu partout et m'a déjà permis la réalisation de plusieurs recettes. Il est magnifique et très parfumé.

Le thym citron fait triste mine. Il faudra réintroduire un pied.

La sarriette est magnifique et repart drue et parfumée. 

La menthe verte s'est dispersée mais elle est partout !

IMG_5883

IMG_5884

J'ai replanté du basilic grand vert, du basilic à petites feuilles, du basilic pourpre, de la coriandre et j'en ai semé aussi, dans le bac et en godets.

IMG_5885

La suite, bientôt !

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

 

05 mars 2020

AIL DES OURS SUITE !

L'année dernière, j'avais planté trois pieds d'ail des ours, j'adore çà, (voir sur ce blog AIL DES OURS) et j'ai récolté les graines que j'ai ensuite ressemées. Et cette année... çà sort ! Je crois qu'il va y en avoir beaucoup !

AIL DES OURS SUITE !

IMG_5436

IMG_5529

A suivre !...

Trois semaines plus tard...

IMG_5740

IMG_5741

IMG_5751

Je vais pouvoir faire ma première récolte et ma première recette de l'année ! Sans avoir à aller dans les bois, confinement oblige...

Mi-Avril :

IMG_6059

Mon ail des ours est totalement en fleurs, c'est magnifique !

IMG_6058

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

 

Posté par bealambert à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2020

EVEIL DU MIRABELLIER !

Planté à l'automne 2018 (voir l'article en cliquant sur MIRABELLIER sur mon blog), notre mirabellier tant désiré a l'air de tenir le coup ! L'année dernière, ni fleurs ni fruits ce qui est tout à fait normal. Cette année, nous allons voir si quelques petites fleurs font leur apparition...

EVEIL ET EVOLUTION DU MIRABELLIER !

IMG_5432

D'un coup, et plus tôt que l'année dernière, les bourgeons éclatent...

IMG_5431

La suite très bientôt...

20200304_115348

5 Mars : on dirait bien qu'il va y avoir des fleurs !!!

IMG_5608

IMG_5746

20 Mars : il y a eu des tas de fleurs. Une surprise pour nous qui pensions que notre mirabellier ne fleurirait pas avant deux ans !...

IMG_5925

IMG_5926

07 Avril : après les fleurs aurons-nous la chance de voir de petites mirabelles se former ?

IMG_5964

11 Avril : on dirait bien que de petits fruits se forment...

24 Avril

IMG_6093

Oui, oui, on dirait bien qu'il y a quelques mirabelles !

2 Juillet 2020 : je confirme ! Les mirabelles ont un peu grossi et jaunissent !

IMG_6763 

IMG_6764

20200708_095031 

Fin Juillet 2020 !

UN AN PLUS TARD...

25  Juillet 2021 ! Beaucoup plus de mirabelles que l'an dernier. Nous allons vraiment pouvoir y goûter cette année...

IMG_9892

IMG_9893

Il y a deux semaines...

IMG_9960

IMG_9961

Publication tenue à jour régulièrement...

IMG_9988

IMG_9990

IMG_9991

28 Juillet 2021 Cà devient beau et bon !

IMG_0014

IMG_0015

30 Juillet 2021 : les petits points rouges signes de maturité commencent à apparaître...

LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

Posté par bealambert à 13:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 janvier 2020

DE NOUVELLES MANGEOIRES POUR LES OISEAUX DU JARDIN !

DE NOUVELLES MANGEOIRES POUR LES OISEAUX DU JARDIN !

Nous avions l'année dernière réalisé plusieurs types de nourrissage pour les passereaux qui fréquentent le jardin.Depuis le mois de Décembre, nous avons renouvelé et imaginé d'autres mangeoires, toujours dans un esprit de récupération et de recyclage de bois, boîtes...

20200115_145304

Un beau restaurant, non ?

IMG_4973

IMG_4971

LA "MANGEOIRE TASSE"

* Prendre une grande tasse.

* Y faire fondre de la graisse végétale (environ pour remplir la tasse à moitié).

IMG_4968

* Verser une poignée de mélange de graines, mélanger à la cuillère.

IMG_4969

* Quand le mélange est un peu pris, mettre un morceau de branche ou de bois (j'ai pris un bambou) pour servir de perchoir. Pour plus de stabilité, j'ai attaché ce bambou avec de la ficelle à l'anse de la tasse.

* Attacher une cordelette à l'anse de la tasse pour pouvoir ensuite suspendre cette dernière à un arbre.

IMG_4970

IMG_4972

IMG_20200120_114544_636

 *

IMG_5015

LA MANGEOIRE "BOITE DE CONSERVE"

* Prendre une boîte type boîte de lait pour bébé et une cuillère en bois

IMG_4996

* A l'aide d'un outil (genre Dremel) couper la circonférence du couvercle sur un peu plus d'une moitié. Avec des gants, replier le bord du couvercle sur l'intérieur. Couper le manche de la cuillère à la dimension de la boîte.

IMG_4997

* Entourer le corps de la boîte avec de la cordelette en incluant le manche de la cuillère. Quand c'est terminé, fabriquer une poignée avec la cordelette.

* Remplir de mélange de graines et suspendre dans un arbre.

IMG_5014

IMG_20200205_114240_123

* 

IMG_5019

LA MANGEOIRE "BOITE DE BRIE"

* Prendre le dessous d'une boîte de brie en bois et un rond de dessous d'une deuxième boîte. 

IMG_4998

* Coller les deux fonds l'un sur l'autre.

* Dans un petit bol, faire fondre de la graisse végétale. Y mettre du mélange de graines pour oiseaux. Attendre que l'ensemble soit figé.

* Démouler le petit bol et installer le dôme au milieu de la boîte. Fixer avec une pique longue.

IMG_5016

* Accrocher trois morceaux de ficelle dans le rebord de la boîte à distance égale. Attacher ensemble les trois morceaux de ficelle à leur sommet et suspendre.

IMG_5019

Cette mangeoire est sans doute la moins solide des trois que je vous ai proposées mais elle fonctionne bien et coûte trois fois rien...

IMG_5018

IMG_5017

 LES PHOTOS SONT TOUTES PERSONNELLES ET PRISES PAR MES SOINS.

Posté par bealambert à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,